04 mai 2013

Critique L'écume des jours

L'écume des jours

L'écume des jours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réalisateur: Michel Gondry

Synopsis:

L’histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite.

Critique: 

Michel Gondry est un cinéaste dont le style est immédiatement reconnaissable à l’écran. «L’écume des jours» n’échappe pas à la règle car dès les premières images, le style Gondry est ultra présent à l’écran.

La principale force du film est sans hésitation le style visuel du réalisateur. Michel Gondry  a un style visuel unique. Il utilise tout au long du film, comme dans ses précédents films  ou clips d’ailleurs, des effets spéciaux ou des trucages «à l’ancienne» utilisant le moins possible les effets numériques. Le film est d’une inventivité folle. Les trouvailles, les astuces visuelles sont nombreuses. Oui le film est rempli d’idées visuelles originales, déroutantes et renversantes. 

«L’écume des jours» est une oeuvre qui s’intéresse à la poésie mais également à la mélancolie de l’amour dans une ambiance totalement irréelle et fantastique. Ce coté surréaliste pourrait dérouter de nombreuses personnes. En effet, le film est un OVNI, une bizarrerie visuelle comme souvent chez le réalisateur. De plus, Gondry joue avec la photographie de son image pour coller à l’ambiance de l’histoire. Le début de film est très «joyeux» et utilise une image très colorée. La seconde partie bien plus sombre et mélancolique utilise une image bien plus sombre virant même au noir et blanc. Le résultat est très intéressant.

Néanmoins, le film souffre de son procédé narratif bien trop répétitif. Par conséquent, le film traine quelques longueurs qui auraient pu être évitées avec un montage plus court.

 «L'écume des jours» n’est pas le meilleur film de Gondry. Il est compliqué voir impossible de surpasser «Eternal Sunshine of the Spotless Mind» qui est le véritable chef d’oeuvre de Michel Gondry. Cependant, le film est visuellement éblouissant et d’une inventivité folle. Un OVNI comme je les aime.  

 

Note: 7/10